Quand la canicule impacte les décollages.

Le réchauffement climatique a des conséquences insoupçonnées, même dans le domaine de l’aviation.


En cas de chaleur extrême, les avions ont davantage de difficultés à décoller. Si les canicules se multiplient on entendra de plus en plus souvent des messages du type » ici votre commandant de bord, notre avion aura du retard en raison d’un pic de chaleur. » Explication : plus il fait chaud, plus l’air se dilate, plus il perd en densité, il y a donc moins d’air qui accélère sur le dessus de l’aile provoquant une baisse de la portance lors du décollage. Aux USA, des vols ont déjà été annulés alors que le thermomètre affichait environ 50°.


Selon des spécialistes, 10 à 30% des avions remplis lors de périodes caniculaires pourraient rencontrer des problèmes.


Les solutions ? Alléger l’avion en réduisant le carburant ou le nombre de passagers. Problème, cette dernière solution impacterait sensiblement le prix des billets.


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • LinkedIn App Icône
  • Twitter Classic