Ces hommes qui volent.

Connaissez-vous la discipline de la WINGSUIT ? Ce nom correspond à une combinaison ailée. Souple, en forme d’aile, elle permet au parachutiste d’améliorer sa finesse et donc de prolonger son temps de vol. Cet attirail est composé de tissu entre les jambes et les bras ce qui a pour conséquence d’accroître sa surface. Cependant, la sensation de vol ne dispense pas l’homme oiseau d’ouvrir son parachute pour un atterrissage en sécurité.

La Wingsuit ne date pas d’aujourd’hui. Le concept né dans les années 30 a été développé par le dénommé Patrick de Gayardon alias DEUG. C’est lui qui a eu l’idée de créer une combinaison dotée de caissons gonflables transformant le corps parachutiste en aile. Malheureusement il a été victime d’un accident mortel en 1998 lors d’un vol à Hawaï.

Par la suite Loic Jean Albert a contribué à démocratiser la pratique dans les années 2000.

Cette discipline ne s’improvise pas et nécessite, avant de l’exercer, une série de sauts d’avion. Avec la Wingsuit la mobilité des bras est moindre et la notion de temps très différente. Pour 1000 m de hauteur on parcourt 4000 m de distance horizontale et la vitesse verticale atteint 60 km/h au lieu de 200 en parachutisme. Quant à la vitesse moyenne de descente elle s’élève à 160 km/h en fonction de la vitesse du vent.

Quelques records.

- Le colombien Jhonathan Florez a atteint la vitesse impressionnante de 290 km/h en sautant de 4000 mètres !

- Le parachutiste américain Dean Potter a effectué le saut le plus long en Wingsuit : 5,8 km de long !

- Le parachutiste Shin Ito a battu le record du monde avec 363 km/h en plein vol !

- En 2017, le britannique Fraser Corsan a pratiqué plus de 1300 sauts en Wingsuit et a sauté d’un avion volant à 10.800 m du sol !



Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • LinkedIn App Icône
  • Twitter Classic