Drone ou avion ? ça dépend…

Dans le cadre de nos missions nous sommes amenés à utiliser soit l’avion, soit le drone. A chaque cas sa solution ou parfois ses solutions en fonction de la demande de nos clients.

La réglementation de plus en plus sévère est un critère important dans le choix de nos moyens. A titre d’exemple celle des drones vient de se durcir. Nous ne pouvons plus les utiliser au dessus de l’eau ou du sol à une hauteur supérieure à 120 mètres au lieu de 150 auparavant. Et si nous devons survoler la totalité d’un site il nous faut demander plusieurs autorisations de décollage avec parfois l’obligation de fermer des rues à la circulation ! Sans oublier que le drone doit toujours être gardé à vue en respectant une distance de 100 mètres !

Avec l’avion, une seule autorisation suffit !

Par contre, si nous devons inspecter des toitures de bâtiments, nous ne pouvons le faire qu’à basse altitude et là, le drone s’impose avec son agilité à aller presque partout, très près et très bas. Idéal pour voler entre des bâtiments et évoluer autour du sujet. Mais si la mission doit se dérouler la nuit le vol ne pourra pas se faire au delà de 50 mètres de hauteur et se limiter à 30 minutes avant ou près le lever ou le coucher du soleil.

Pour des missions concernant de multiples sites distants l’avion est tout indiqué grâce à sa large capacité de survol en quelques minutes ou quelques heures et sa large amplitude (de 150 à 300 mètres).

Aux 4 VENTS nous disposons d’outils à la pointe de la technologie que nous utilisons au maximum de leurs capacités en fonction de la réglementation pour vous offrir les meilleures prestations possibles.


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags