top of page

Thermographie et pollution lumineuse : des mesures très exigeantes.

La lutte contre les gaspillages d’énergie est devenue une préoccupation majeure pour les collectivités territoriales et de nombreuses entreprises.

La pollution lumineuse s’assimile à un véritable fléau. Eclairage urbain, publicités lumineuses, phares de voitures…les conséquences sur le métabolisme humain et animal sont considérables et la gabegie financière progresse à pas de géant. Idem pour le gouffre des dépenses engendré par les défauts d’isolation des bâtiments, les ponts thermiques , c’est-à-dire les zones de rupture des isolants encore trop répandus, les déperditions de chaleur ou les fuites dans les réseaux de chauffage urbain.

Depuis plusieurs années Les 4 VENTS investissent dans du matériel dernier cri permettant de livrer à leurs clients des diagnostics d’une extrême précision se traduisant par un gain de temps et d’argent inestimable et tellement précieux pour déterminer les travaux à entreprendre.


Des vols de nuit très productifs.


Pour obtenir des mesures ultraprécises Les 4 VENTS travaillent la nuit mais pas n’importe quelle nuit. En effet les conditions de vol sont drastiques au niveau de la météo. Et le beau temps est notre meilleur allié. Cependant, les contraintes de la thermographie et celles de la pollution lumineuse ne sont pas les mêmes.

Concernant la pollution lumineuse, peu importe la température l’essentiel étant de disposer d’une visibilité parfaite. Surtout pas de brume qui a pour effet de grossir les halos de lumière et de donner une fausse réalité de l’éclairage. Autre impératif, travailler par nuit noire en respectant les horaires d’éclairage fournis par nos commanditaires.

Pour la thermographie, les meilleures mesures se font au lever du jour à condition que la température soit suffisamment basse, ou de nuit. Un temps clair est absolument nécessaire. Temps sec, pas de neige, de vent, de givre, de rosée ou de brouillard. Et une température de l’air inférieure à 6°.

L’hiver est donc la période idéale pour réaliser des mesures riches en enseignement et sources d’économies futures.

Question qui nous est souvent posée : peut-on réaliser des captations pollution lumineuse et thermographie en même temps ? Non, car pour obtenir des résultats optimum la hauteur de vol nécessaire varie selon les types de missions.


Comments


Futurs Posts
bottom of page