Thermographie : une arme contre la flambée de l’énergie.

L’énergie représente près de 9% du budget des ménages. C’est également un poste très important pour les collectivités qui s’efforcent de moins dépendre des marchés de l’énergie.

L’une de leurs premières décisions consiste à rénover des bâtiments et de choisir un chauffage mieux adapté. A titre d’exemple, la sous-préfecture du Morbihan a mis en place un projet d’autoconsommation photovoltaïque sur des écoles, des gymnases et le centre technique. En 13 ans tous les investissements ont été remboursés et des gains très importants ont été générés.

Une enquête du baromètre annuel « Energie-Info » laisse apparaître une inquiétude chez les français par rapport à leur consommation d’énergie. Près de 60% d’entre eux avouent avoir réduit leur chauffage. La crise du Covid a d’ailleurs eu un impact sur les factures d’énergie avec le développement du télétravail.

Face à ces problèmes les études thermographiques se multiplient. Aux 4 VENTS, nous sommes de plus en plus sollicités pour détecter l’efficacité des bâtiments et identifier les défauts d’isolation. Notre caméra thermique permet de mesurer la température de surface sur les parois (murs, fenêtres, toitures ces dernières étant la source de 25 à 30% des déperditions…) et de repérer précisément les défauts d’isolation. Invisibles à l’œil nu, les ponts thermiques subis par la structure des bâtiments deviennent évidents avec la thermographie et permettent d’envisager les solutions d’amélioration.

Pour établir nos diagnostics (qui concernent également les fuites sur les réseaux de chauffage) nous utilisons nos avions qui permettent une analyse très fine et complète des propriétés thermiques des bâtiments mais aussi, pour une échelle plus petite, les drones particulièrement indiqués pour les mesures d’étanchéité. Au final, nos relevés sont visualisés, parfaitement calés, sur un plan.


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • LinkedIn App Icône
  • Twitter Classic