Les bateaux volants arrivent !

Ce n’est pas une fake- news ! La compagnie bretonne BRITTANY FERRIES envisage, à l’horizon 2028, de mettre en service le SEAGLIDER, un bateau volant 100% électrique.

Ce projet, élaboré en partenariat avec la start -up américaine REGENT, est un compromis entre l’hydroglisseur et l’avion. D’une capacité de 50 à 150 passagers il effectuera des passages entre le Royaume Uni et la France. Equipé d’ailes et d’hélices le SEAGLIDER pourra atteindre la vitesse de 290 kilomètres/heure ce qui permettra de relier Cherbourg à Portsmouth en 40 minutes !

L’engin se déplacera à quelques mètres de la surface de la mer, profitant ainsi de l’effet du sol, un procédé aérodynamique réputé pour son effet positif sur la portance améliorée par la masse d’air située sous les ailes.

Le SEAGLIDER aux allures futuristes s’élèvera sur ses foils (ailes immergées) et décollera sur son coussin d’air. Le vol s’effectuera à faible altitude en assurant une navigation confortable. Quant à l’énergie nécessaire elle sera fournie par des batteries électriques.

Le projet s’inscrit dans le plan de transition énergétique de la BRITTANY FERRIES qui a par ailleurs investi dans de nouveaux navires alimentés en GNL (gaz naturel liquéfié).


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • LinkedIn App Icône
  • Twitter Classic