Les drones turcs, nouvelles stars des ukrainiens.

Les drones achetés à la Turquie jouent un rôle tellement décisif dans le conflit ukrainien qu’ils ont fait l’objet d’une chanson à sa gloire !

Depuis 2019 KIEV a acheté une trentaine d’aéronefs à l’entreprise privée BAYKAR MAKINA. Le BAYRAKTAR TB 2 fait preuve d’une redoutable efficacité dans le ralentissement des blindés russes. L’Ukraine dispose d’une unité d’élite de pilotes de drones, l’AEROROZVIDKA. Composée d’une cinquantaine d’équipes elle intervient essentiellement la nuit au moment où les chars sont immobilisés (le repérage des mouvements de troupe a lieu le jour). Les russes les craignent à tel point qu’ils cachent leurs blindés dans les villages entre les maisons. Or les pilotes ukrainiens sont tellement précis qu’ils peuvent frapper leurs cibles sans dommages collatéraux. Cette précision est permise grâce à la qualité de connexion entre le drone et le poste de commandement procurée par Elon MUSK et ses satellites fournisseurs d’internet.

A l’aide d’une caméra thermique les véhicules russes sont localisés après quoi un grand drone octocoptère construit sur mesure va larguer des grenades anti-chars avec une grande précision.

Le drone turc dispose d’un empennage en V porté par deux poutres. Sa carlingue, composée de fibre de carbone et de matériaux composites est aplatie pour optimiser sa portance. L’engin, propulsé par un moteur thermique placé à l’arrière a une envergure de 12 mètres, une longueur de 6,5 mètres et pèse au maximum 650 kilos. Il peut rester en l’air plus de 24 heures à 6800 mètres d’altitude. Son endurance et sa très faible vitesse de vol en font un outil idéal pour des missions de reconnaissance et de renseignement. Autre avantage, ces drones sont indétectables la nuit.


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • LinkedIn App Icône
  • Twitter Classic