top of page

Quand le ciel s’embrase…

« Magnifique, magique, une véritable œuvre artistique…. », ces commentaires admiratifs se sont exprimés récemment lors d’un phénomène météorologique assez inhabituel. Les couleurs rouges et oranges qui ont sublimé le ciel du Puy de Dôme et celui du Sud- Ouest le mois dernier correspondent au phénomène du ciel de feu.

Il se produit lors de la conjugaison de plusieurs facteurs. On sait que la lumière solaire effectue un long trajet dans l’atmosphère. L’ensemble des couleurs à faible longueur d’onde qui disparaissent laisse place à un ciel paré de rose, d’orange ou de rouge. Et lorsque le taux d’humidité est particulièrement élevé la lumière se diffuse davantage et les couleurs à faible longueur d’onde sont totalement supprimées.

Selon les prévisionnistes de la météo un ciel rouge annonce de la pluie mais ce peut être l’inverse car il peut aussi signifier qu’une pluie de la nuit s’évacue.

D’une façon générale la couleur du ciel dépend de la distance que doit parcourir la lumière du soleil. Plus elle est élevée plus les teintes virent au rouge. Le meilleur moment pour admirer un ciel de feu se situe entre 10 à 15 minutes après le début du coucher du soleil. Les plus beaux ciels de feu sont visibles à l’occasion de violents orages. On l’a vu, le phénomène s’amplifie souvent lors d’un fort taux d’humidité mais il peut aussi se manifester quand la lumière rencontre des nuages, des particules de pollution ou des poussières de sable.

Plus les nuages sont élevés et étendus plus la lumière se diffuse dessus. Les nuages les plus adaptés sont les cumulonimbus (nuages d’orage) qui sont très étendus aussi bien à l’horizontale qu’à la verticale, mais aussi les altocumulus, ces nuages très denses situés à moyenne altitude.

Les plus spectaculaires ciels de feu sont sans doute ceux du désert avec ses violents orages et ses tempêtes de sable . On a tous vu un jour ou l’autre ces splendides photos du désert américain, notamment celles de Monument Valley. En été les orages se manifestent à des hauteurs importantes (environ 15 kilomètres) et s’étendent souvent jusqu’à 100 kilomètres. Le vent soulève la poussière du désert et quand la lumière se reflète dessus un festival de teintes oranges et rouges transfigure le ciel. Ce dernier est d’ailleurs l’emblème du drapeau d’Arizona.




Komentarze


Futurs Posts
bottom of page